rez-de-chausee.com - Le spécialiste de l'immobillier en rez-de-chausée
Le spécialiste de l'immobillier en rez-de-chausée
rez-de-chausee.com - Le spécialiste de l'immobillier en rez-de-chausée
Le spécialiste de l'immobillier en rez-de-chausée
Menu
Vivre en RDC / Astuces et Conseils
Rez-de-chaussée sur rue: comment créer un sentiment de distance.

Nous vous proposons trois solutions:

1. Le sur-palier.

2. L'espace intermediaire.

3. Les meuniseries épaisses.

(...voir shémas dans en SAVOIR PLUS).


Une idée zen pour isoler une fenêtre du passage.

Comment isoler une fenêtre des regards ou du vis-à-vis avec une solution simple, verte et efficace? Plantez des jardinières de tiges de bambous denses. En les taillant régulièrement, vous serez protégés des regards et vos fenêtres prendront un air zen, sans vous priver de lumière. Une idée à suivre pour bien des fenêtres sur rue. A vos jardinères donc... 


Changement de destination, la copropriété a-t-elle des droits?

Lorsqu'il s'agit de transformer une boutique en logement, la copropriété a son mot à dire. La loi du 10 juillet 1965 stipule en effet que le changement de destination d'un lot est possible à condition de ne pas être en contradiction avec la destination de l'immeuble et de ne pas nuire aux droits des autres copropriétaires. (la suite de cet article sur ''en savoir plus''...)


Une boutique devient un appartement de 4 pièces

Superbe réalisation de Nelson Wilmotte au sein de l'agence Architurn. Un changement d'affectation d'un ancien local commercial sur rue et cour au coeur de Paris, transformé en un 4 pièces d'habitation actuel et fonctionnel.



http://www.architurn.com/content/l-atelier-appartement/2009/12/17/
Idée Déco et apport de lumière.
La réalisation originale dans ce loft en rez-de-chaussée à Paris a permis de doubler l’apport de lumière tout en créant un effet « déco ». (... Plus d'explication dans "En savoir plus").

RENOVATION DE CAGE D'ESCALIER : les habitants du rez-de-chaussée doivent-ils payer ?
Ai-je raison ? Les charges de copropriété sont réparties entre les charges dites "générales", relatives à la conservation, l'entretien et l'administration des parties communes et celles dites "spéciales" concernant les dépenses entraînées par les services et éléments d'équipement commun. La distinction entre ces charges est importante car, (...)